Ils ont gagné le PREMIER PRIX du concours défi TEKNIK !

(actualisé le ) par Daniel Magne, Francois Gosset

Le Défi TEKNIK est organisé par le club FACE qui encourage la découverte des métiers techniques et industriels par un dispositif innovant en classe, déployé sur 15 académies.

C’’est un concours national qui concerne tout particulièrement les établissements scolaires des quartiers de la politique de la ville et les établissements REP et REP+.
Le concours récompense des projets développés par des équipes d’élèves de la 4ème(coupe des collèges) à la 1ère(coupe des lycées), ayant bénéficié d’interventions de collaborateurs/ices d’entreprises lors des séances INDUSTRIE et CRÉATIVITÉ ,PROTOTYPAGE dans le cadre du projet TEKNIK
abordé en Accompagnement Personnalisé.

Cette année 4 classes de premières du lycée JP (1STL/1SIN/1ITEC2 /1EE1) ont relevé le défi autour de 4 problématiques pour les ANNEES 2050 :

ENERGIE, AERONAUTIQUE, ENVIRONNEMENT, OBJETS CONNECTES.

Vendredi 5 Mai 2017, les équipes se sont rendues au campus VEOLIA de JOUY le MOUTIER pour participer à la finale du défi académique et présenter devant un jury, leur vidéo et leur maquette réalisées en classe en 4 h.

C’est le groupe d’élèves de première EE1 (Théo Iskandar, Matéo Montaudouin Nathan Morel et Anthony Oranot) avec leur PROJET CAPSOLE (moyen de transport sous-marin) qui est sorti vainqueur devant le PROJET METUBE (moyen de transport aérien) des 1ITE2 (Florian BIGGAS, Nabil NADJI, et Grégory MARTINS)

Les lauréats ont reçu coupes et récompenses par les sponsors lors de la proclamation des résultats dans l’amphi du CAMPUS VEOLIA en présence de Messieurs SEVERAC et ETIENNE venus soutenir les équipes du lycée.

Les 2 équipes sont qualifiées pour participer au DEFI National qui aura lieu la semaine prochaine : LE 18 Mai à PARIS. Nous espérons que la créativité et l’enthousiasme qu’ils ont mis dans ces projets, mèneront notre lycée à la victoire…

INFO 19/05/2017 : Le groupe des EE1 fait parti des 3 finalistes nationaux de ce concours qui ce terminera nous l’espérons en apothéose le mardi 30 mai à Paris