BTS Techniques Physiques pour l’Industrie et le Laboratoire (TPIL)

Le BTS Techniques Physiques pour l’Industrie et le Laboratoire (TPIL) forme des techniciens supérieurs spécialistes des mesures physiques : mesures électriques, mécaniques, optiques, de pression, de débit, de température.. Capable de concevoir et de mettre en œuvre une chaîne de mesure adaptée à un usage particulier, le technicien TPIL sait réaliser des mises au point, analyser des anomalies de fonctionnement et y remédier. Il est susceptible d’intervenir à tous les stades de la fabrication d’un équipement ou d’un produit : élaboration du cahier des charges, conception et prototypage, élaboration des protocoles de fabrication, contrôle de process, contrôle qualité, certification, traçabilité et recyclage.

Modalités de préparation

- par la voie de l’APPRENTISSAGE (15 places disponibles) en partenariat avec le CFA AFI24 selon un rythme d’alternance par quinzaine : 15 jours en entreprise / 15 jours en formation. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.afi24.org.

- sous STATUT SCOLAIRE (15 places disponibles) : découverte du monde professionnel via un stage en entreprise de 12 semaines en fin de 1ère année.

Les différents secteurs d’activités du BTS TPIL

Le technicien TPIL peut intégrer tous les domaines de l’industrie et de la recherche où les mesures, le contrôle qualité et la recherche du « zéro défaut » sont présents.

Les perspectives d’emplois d’un technicien TPIL

Ses connaissances en physique et en instrumentation assurent au technicien TPIL une grande polyvalence lui ouvrant l’accès à des postes de :
-  Technicien d’essais
-  Technicien en recherche et développement
-  Assistant d’ingénieur en bureaux d’étude
-  Technicien process
-  Technicien en laboratoire de métrologie
-  Animateur qualité

Une formation pour quel public ?

Les techniciens TPIL sont recrutés sur le vivier des bacheliers STL (option SPCL), S, ou STI2D qui cherchent une formation BAC +2 en sciences physiques à vocation professionnelle et axée principalement sur la démarche expérimentale. Des bacheliers professionnels (SEN) peuvent également prétendre à cette formation.

Les contenus de formation

Résolument ancrée dans les pratiques professionnelles, la formation dispense :
- un enseignement fortement expérimental (plus de 50% des enseignements professionnels ont lieu au laboratoire) procurant un solide savoir-faire technique
- un enseignement scientifique de base permettant l’acquisition de savoirs fondamentaux et favorisant l’évolution de carrière
- des enseignements généraux (anglais, français), participant à l’acquisition d’une solide culture générale et de compétences en terme de savoir-être.

Les enseignements professionnels traitent des principales thématiques des sciences physiques (électricité, électronique, mécanique, thermodynamique, optique et chimie de base) abordées à travers des problématiques de mesures et d’instrumentation assistée par ordinateur.

La formation dispensée offre également la possibilité aux étudiants de poursuivre leurs études en licence professionnelle, en classes préparatoires spécifiques aux techniciens supérieurs ou en écoles d’ingénieurs recrutant sur titre.

Les points forts de la formation

Pour les étudiants sous statut scolaire, un stage de 12 semaines en entreprise en fin de première année assurant une immersion rapide et motivante dans le monde professionnel et constituant un véritable tremplin pour l’emploi.

Un horaire hebdomadaire réservé à la conduite de projets développant l’autonomie et la prise d’initiative des étudiants tout en les formant au travail collaboratif au sein d’une équipe.


Articles de cette rubrique